Le jour où j’ai appris à vivre

Laurent GOUNELLE

Le jour où j’ai appris à vivre  fait parti des « livres qui rendent heureux ».  Le roman commence à une période de la vie de Jonathan pas des plus rose. Il vient de divorcer, il ne voit sa fille qu’un weekend sur deux. Au niveau professionnel, il est entré dans une routine qui ne le rend pas franchement heureux. L’élément déclencheur qui va donner  conscience à cet homme que sa vie prend un mauvais tournant est apporter par une bohémienne qui va lui prédire la fin proche de sa vie.

Il va se ressourcer auprès de sa tante. Elle lui apporte au travers d’échanges qu’ils vont avoir dans des discussions étayées d’exemples qui vont lui faire se poser des questions sur sa vie.Et les questions que se posent Jonathan nous renvoient à notre propre vie.

Ce roman vulgarise des questions philosophiques sur la valeur de la vie, le sens qu’on souhaite lui donner, la recherche du bonheur. La façon dont Jonathan prend en main la tournure de sa vie nous inspire un sentiment positif. Il tient compte des leçons apprises dans la nature et auprès de Mary, sa tante, et de ses sentiments. Il va retrouver le bonheur et le faire partager. Voici comment ce livre entre dans la catégorie des « livres qui rendent heureux ».

Afficher l'image d'origine

 

Publié par martinsophie31

Les livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :